Cmescours.fr | cours gratuit : Alternatives et débat autour de la mondialisation

Terminale L > Géographie > Un espace modialisé : La mondialisation en débat

Alternatives et débat autour de la mondialisation

La mondialisation soulève certaines questions, notamment dues aux inégalités qu'elle engendre, mais aussi au niveau de son impact sur l'environnement.
Cela dit, d'autres logiques de découpage de notre monde actuel sont envisageables.

I/ Des inégalités encore existantes

A/ Développement

Même si la mondialisation a des effets positifs sur le développement des pays du Sud, des retards persistent.
En effet, les inégalités se creusent et les pays les moins avancés sont donc les plus touchés : les pays du Sud sont seulement tirés grâce aux quelques-uns d'entre eux qui explosent (Chine, Inde...).
  • Chiffre à retenir : la part des pays du Sud dans l'économie mondiale est de 24 % du PIB planétaire en 2007 vs. 17 % en 1950.

B/ Démographie

La diffusion de la transition démographique s'étend à certains pays du Sud mais on note là aussi des retards, principalement sur le continent africain.
Chiffre à retenir : la population des pays du Sud s'est multipliée par 3,5 depuis 1950.

C/ Urbanisation

L'urbanisation prend de l'ampleur trop rapidement dans les pays du Sud, conduisant à une explosion du nombre de bidonvilles et annulant ainsi l'effet positif qu'elle devrait apporter.
Le phénomène ne concerne pas les pays du Nord, où l'urbanisation se stabilise.
  • Chiffre à retenir : en 2007, 50 % de l'humanité habite dans les villes.

II/ L'enjeu de l'environnement

Depuis bientôt 30 ans, l'environnement devient progressivement un enjeu mondial.

A/ Quel lien entre la mondialisation et l'environnement ?

La mondialisation pourrait représenter un risque pour l'environnement, du moins c'est ce soutiennent les altermondialistes ainsi que certaines organisations écologiques.
En effet, le modèle de croissance productiviste véhiculé par la mondialisation représente un danger pour la planète.

B/ Quelles mesures sont prises ?

Le monde a pris conscience de l'importance de la nécessité de préserver l'environnement et commence donc à réagir et à se mobiliser avec notamment :
  • le Sommet de la Terre en 1992 à Rio de Janeiro ;
  • la signature du protocole de Kyoto en 1997 dont le but est de réduire les émanations des gaz à effet de serre de 5 % par rapport au niveau de 1990. Ce protocole n'est entré en vigueur qu'en 2005.

C/ Bénéfices mitigés de ces mesures

  • Le protocole de Kyoto n'a toujours pas été ratifié par les États-Unis.
  • Ces mesures ne sont pas suffisantes : la préservation passe également par le développement durable, c'est-à-dire un développement dans le cadre duquel l'équilibre écologique n'est pas altéré.
  • La majorité des pays du Sud n'a pas les moyens d'avoir un développement durable.

III/ Autres logiques d'organisations possibles

Dans notre nouvelle économie mondialisée, de nouvelles organisations émergent, pour se préserver ou contrer ce phénomène qui peut effrayer.

A/ Organisations culturelles, linguistiques et religieuses

La mondialisation engendre le développement de certaines logiques, un peu malgré elle :
  • besoin de valorisation identitaire et culturel, pouvant aboutir à des conflits territoriaux ;
  • la montée de l’extrémisme religieux et du terrorisme.

B/ Logique régionaliste

La régionalisation se développe également en réponse à la mondialisation, afin de mieux l'affronter.
Ainsi, de multiples organisations se sont créées dans cette logique :
  • le Mercosur : union ayant pour but de faciliter le commerce dans les pays d'Amérique latine (Argentine, Brésil...) ;
  • l'Alena : union ayant pour but de faciliter les échanges entre les États-Unis, le Canada et le Mexique ;
  • l'Union Européenne, qui compte 27 membres à l'heure actuelle ;
  • l'OPEP : union entre les pays exportateurs de pétrole ;
  • l'ASEAN : union entre les pays d'Asie du Sud-Est...

Haut de la page

Dans la même matière

Haut de la page

Soutien personalisé

Identification

M'enregistrer

Infos cours

Cours écrit en France

Publié en : 2012

Niveau :

Niveau facile

Voir la fiche de révision

I/ Des inégalités encore existantes Des inégalités persistent, dues au fait que : Le développement n'a pas la même vitesse dans les pays du Nord et dans les pays du Sud. La transition démographique ne suit pas dans les pays du Sud, toujours à la t

Partager

Autres classes

Nos partenaires : Comprendrechoisir