Terminale L > Histoire > Le Monde de 1945 à nos jours : le Monde en 1945

Le monde en 1945

L'année 1945 marque un tournant dans l'Histoire du monde : pour la première fois, une coopération internationale voit le jour, afin d'éviter une nouvelle guerre et de faire triompher la démocratie.

I. Le traumatisme de la guerre

A. Un désastre démographique

  • La Seconde Guerre mondiale a été la plus meurtrière de l'Histoire avec près de 60 millions de morts.
  • Pour la première fois, ce ne sont pas seulement les soldats mais aussi les populations civiles qui sont touchées: les bombardements aériens, les camps d'extermination mais aussi la sous-alimentation et les maladies ont fait plus de victimes que les combats au front.
  • Les prisonniers de guerre et les travailleurs forcés retournent chez eux, créant d'énormes flux de population.

B. Un bilan économique très lourd

  • La destruction matérielle de la guerre est estimée à 2 000 milliards de dollars.
  • L’Europe et le Japon sont les plus touchés, car les combats et les bombardements ont eu lieu sur leur territoire.
  • Les États sont écrasés par leur dette publique, car la guerre a coûté très cher.
  • La vie quotidienne est compliquée : les produits de consommation sont rares, ce qui entraîne une inflation et le développement des marchés noirs.

C. Un traumatisme moral

  • La découverte des camps d'extermination fait naître un sentiment d'horreur et de honte parmi les populations.
  • L'emploi de l'arme atomique pose la question de l'usage de la science au service de la barbarie.
  • Des tensions naissent entre ceux qui ont collaboré et les résistants. Dans certains pays, ces troubles déclenchent une guerre civile, comme en Grèce, en Italie ou encore en Yougoslavie.
  • Pour la première fois, le tribunal international de Nuremberg évoque la notion de crime contre l'humanité pour punir le génocide.
  • Immédiatement après s'ouvre le procès de Tokyo jugeant les criminels de guerre japonais ayant commis les mêmes faits.

Dates & chiffres à retenir :

  • La guerre a fait 60 millions de morts, dont 6 millions de victimes juives.
  • La dette publique de la France atteint 1 756 milliards de francs.
  • La bombe atomique a été utilisée sur Hiroshima le 6 août 1945 et sur Nagasaki le 9 août 1945.
  • De mai 1946 à novembre 1948 : procès anti-nazi de Nuremberg, puis procès militaire de Tokyo.

II. Un monde à reconstruire

A. Une nouvelle organisation politique

  • Churchill et Roosevelt font le bilan de l'échec de la SDN (Société des Nations) et posent les bases d'une nouvelle union mondiale avec la Charte de l'Atlantique.
  • L'ONU est créée lors de la conférence de San Francisco, afin d'assurer la paix et la sécurité internationale. Elle se compose de l'Assemblée générale, du Conseil de Sécurité et d'un secrétaire général.
  • Autres institutions ceées : le Conseil économique et social, la Cour internationale de justice de La Haye et l'UNESCO. Ces organisations se chargent de faire respecter les valeurs établies par la Déclaration universelle des Droits de l'Homme du 10 décembre 1948.

B. La reconstruction économique

Les États constatent l'échec du protectionnisme qui a entraîné la crise des années 30 et mettent en place une coopération monétaire internationale avec les accords de Bretton Woods. Dès lors :

  • Toutes les monnaies sont évaluées sur l'or.
  • Les écarts de plus ou moins 1 % de la parité définie sont interdits.
  • La balance des paiements d'un État doit être à l'équilibre.

Pour encadrer cette reconstruction économique :

  • Le FMI (Fonds Monétaire International) veille au respect des règles et alloue des ressources aux États en difficulté.
  • La BIRD (Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement) finance les grands programmes de développement des États.

C. Un nouveau système économique et social

  • Les accords du GATT en octobre 1947 interdisent un retour au protectionnisme et unifient les droits de douane.
  • L’État-providence corrige les excès du marché en favorisant le bien-être des peuples.

Dates & chiffres à retenir :

  • 14 août 1941 : Charte de l'Atlantique.
  • Du 4 au 11 février 1945 : conférence de Yalta.
  • 26 juin 1945 : adoption de la Charte des Nations Unies à la conférence de San Francisco.
  • 22 juillet 1944 : accords de Bretton Woods.
  • 10 décembre 1948 : Déclaration universelle des droits de l'Homme.

III. Un nouvel ordre mondial

A. Vainqueurs et vaincus

Les puissances européennes ont été très affaiblies par la guerre. L’Allemagne, l'Autriche, le Japon et l'Italie sont vaincus, ruinés, et n'ont plus aucun pouvoir sur la scène internationale.

Deux grandes puissances émergent, l'URSS et les États-Unis :

L'URSS

  • possède la plus grande armée du monde,
  • son chef Staline est très charismatique,
  • le communisme a un puissant pouvoir d'attraction.

Les États-Unis

  • n'ont subi aucun dégât matériel sur leur territoire
  • n'ont perdu que peu de soldats,
  • ils possèdent l'arme nucléaire,
  • jouissent d'une suprématie économique,
  • "L'American way of life" fascine.

B. Yalta : une conférence cordiale

Lors de cette conférence, la solidarité et la coopération règnent entre les vainqueurs Roosevelt, Staline et Churchill :

  • Ils établissent des zones d'occupation de l'Allemagne et de Berlin.
  • Ils définissent les frontières de la nouvelle Pologne.
  • Ils prévoient d'organiser des élections démocratiques dans tout le territoire européen.

C. Potsdam : la méfiance règne

Six mois plus tard, l'ambiance est bien différente :

  • Le successeur de Roosevelt, Truman, se méfie de l'URSS et lui reproche sa volonté d'imposer le régime communiste.
  • Il suspend la loi du prêt-bail qui autorisait les États-Unis à vendre et à prêter du matériel de guerre aux États alliés.
  • Dès mai 1945, Churchill évoque le « rideau de fer » qui s'abat entre l'URSS et les alliés.

C'est la fin du grand mouvement de coopération mondiale qui s'était développé après-guerre.

Dates & chiffres à retenir :

  • 7-8 mai 1945 : capitulation de l'Allemagne.
  • Du 17 juillet au 2 août 1945 : conférence de Potsdam.

Haut de la page

Dans la même matière

Haut de la page

Soutien personalisé

Identification

M'enregistrer

Infos cours

Cours écrit en France

Publié en : 2012

Niveau :

Niveau facile

Voir la fiche de révision

I. Le traumatisme de la guerre La Seconde Guerre mondiale a été la plus meurtrière de tous les temps et a fait plus de victimes parmi les civils que les soldats. Le bilan matériel est très lourd, notamment en Europe et au Japon. Les pays ruinés doiv

Partager

Autres classes

Nos partenaires : Comprendrechoisir