Cmescours.fr | cours gratuit : Les trois grandes aires de puissance : l'Europe rhénane

Terminale L > Géographie > Les 3 grandes aires de puissance : l'Europe rhénane

Les trois grandes aires de puissance : l'Europe rhénane

Centre économique de l'Europe, la mégalopole rhénane réunit les régions des pays les plus riches de Suisse, d'Allemagne, de France, de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas, toutes reliées par le Rhin.

I. Une zone urbaine puissante

A. La plus grande densité de population d'Europe

Cette région tire sa richesse en partie de sa densité démographique

  • La densité moyenne atteint 380 habitants par km², alors que la densité moyenne en Europe est de 15 habitants par km²
  • Elle réunit 100 villes de plus de 100 000 habitants.
  • Cologne, Bruxelles, Rotterdam et Amsterdam dépassent, elles, le million d'habitants.
  • Très proches et en extension permanente, ces villes forment des conurbations : leurs banlieues se rejoignent, formant un grand ensemble urbain.

Dates & chiffres à retenir :

  • La densité moyenne dans l'Europe rhénane atteint 380 habitants par km².
  • Elle réunit 100 villes de plus de 100 000 habitants.
  • On dénombre sept conurbations.
  • Cologne, Bruxelles, Rotterdam et Amsterdam comptent plus d'un million d'habitants.

B. Un réseau urbain original

Ce réseau est polycentrique et chacune de ses villes a sa spécialité, ce qui les rend complémentaires et favorise les échanges transfrontaliers :

  • Amsterdam est un pôle économique et concentre les sièges sociaux des grandes banques.
  • La Haye est le siège du gouvernement néerlandais et d'institutions internationales.
  • Rotterdam est le premier port européen.
  • Utrecht concentre les services.

Ces villes sont également en concurrence pour attirer des entreprises et des populations et font appel au marketing territorial pour faire connaître leurs atouts.

C. Des pouvoirs diversifiés

L'Europe rhénane réunit plusieurs pouvoirs :

  • Elle est le coeur industriel de l'Europe : ex-bassin minier et espace d'industries lourdes, elle accueille aujourd'hui les sièges sociaux et des technopôles.
  • Elle est un haut lieu de décisions politiques, avec les institutions européennes qui siègent à Bruxelles, La Haye, au Luxembourg et à Strasbourg, ainsi que le siège de l'OTAN à Bruxelles.
  • Son activité tertiaire est très dynamique, notamment à Francfort qui réunit plusieurs sièges d'activités financières, dont la Deutsche Bank et la Banque centrale européenne (BCE).

II. Un axe de circulation majeur

A. Un espace mondialisé

L'Europe rhénane est un espace moteur de la mondialisation :

  • Une grande capacité d'investissement avec la présence de grandes entreprises de différents secteurs (le pétrole, la construction automobile, la banque, la chimie…).
  • Le Rhin est un axe de circulation depuis le Moyen-âge et a permis le développement et l'enrichissement des villes alentour, ainsi qu'une circulation des idées de la Renaissance. Ce vaste réseau d'échanges et de relations est considéré comme l'une des premières formes de mondialisation.

Dates & chiffres à retenir :

Parmi les 10 premiers pays exportateurs d'IDE (Investissements directs à l'étranger), 5 sont rhénans :
  • la France
  • les Pays-Bas
  • l'Allemagne
  • la Suisse
  • la Belgique.

B. Une interface maritime sur le monde

Le couloir rhénan est une intense zone de circulation et la forte densité de ports à son embouchure permet un transit de marchandises avec le monde entier. Rotterdam est le premier port de marchandises d'Europe et le troisième mondial, avec un trafic annuel d'environ 380 millions de tonnes. Mais le rhin offre aussi d'autres avantages.

  • Le fleuve relie cette façade maritime à son vaste hinterland (arrière-pays).
  • Le lit du fleuve a été creusé pour permettre le passage de plus de convois.
  • Les méandres ont été adoucis pour réduire les distances.
  • Ses barrages réduisent le débit et fournissent de l’électricité.
  • La façade maritime a été sécurisée grâce au plan Delta qui a permis la construction de digues pour protéger la côte des tempêtes et des inondations.

Dates & chiffres à retenir :

  • Rotterdam est le premier port de marchandises d'Europe et le troisième mondial, avec un trafic annuel d'environ 380 millions de tonnes.
  • 1958-1997 : mise en place du plan Delta par les Pays-Bas.

C. D'autres moyens de transport

La vallée du Rhin est une zone de communication complète qui ne repose pas uniquement sur le fleuve :

  • Son réseau routier et autoroutier est l'un des plus denses du monde
  • Les voies ferrées complètent ce maillage en permettant le transport de marchandises et de populations.
  • Le trafic aérien n'est pas en reste, avec dix aéroports dynamiques, dont le plus important est celui de Francfort, qui abrite le siège de la compagnie allemande Lufthansa et se place au 8e rang mondial des aéroports pour le trafic de passagers.

III. Un espace transfrontalier

A. L'effacement des frontières

L’Union européenne a aboli les frontières logistiques grâce à l'instauration de l'espace Schengen.

  • La gestion de l'axe du Rhin est commune, et ce sont la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et la Belgique qui réglementent la navigation via la Commission centrale pour la navigation du Rhin (CCNR).
  • L'intégration des différentes régions progresse et les frontières deviennent des interfaces de coopération, comme dans le cadre de la RegioTriRhena, qui regroupe le sud de l'Alsace en France, le nord-ouest de la Suisse et le pays de Bade en Allemagne.

B. Le défi de la gestion d'un espace saturé

Aujourd'hui, l'augmentation du trafic rhénan pose problème

  • Elle engendre des temps d'attente et des embouteillages sur les routes et dans les ports
  • Beaucoup d'entreprises préfèrent se détourner vers d'autres ports, comme celui de l'Elbe.
  • L'air des villes est altéré par cette saturation
  • L'eau du fleuve a longtemps été dégradée par les activités chimiques et industrielles

Le ferroutage, c'est-à-dire le transport de camions par voie ferrée, est présenté comme une solution pour désaturer les routes et limiter la pollution atmosphérique.

C. Le choix du développement durable

S'il est vital pour les entreprises et l'activité économique de la région, le fleuve est également nécessaire aux populations riveraines car il fournit eau potable et espaces de loisirs qui améliorent la qualité de vie. Il est donc nécessaire de protéger le Rhin :

  • La Commission internationale pour la protection du Rhin (CIPR) a été créée en 1950 et établit des programmes de protection du fleuve, comme le Programme d'action Rhin (PAR) qui a permis le retour du saumon.
  • Des mesures sont également prises contre les entreprises les plus polluantes.
  • L'Union européenne finance les actions locales de protection de l'eau.

Dates & chiffres à retenir :

  • 1950 : création de la Commission internationale pour la protection du Rhin (CIPR).
  • Le Rhin pourvoit 50 millions de personnes en eau potable.

Haut de la page

Dans la même matière

Haut de la page

Soutien personalisé

Identification

M'enregistrer

Infos cours

Cours écrit en France

Publié en : 2012

Niveau :

Niveau facile

Voir la fiche de révision

I. Une zone urbaine puissante L'Europe rhénane a la densité de population la plus élevée en Europe. Elle est fortement urbanisée, et on y dénombre sept conurbations. Ces villes ont chacune leur spécialité et sont complémentaires, formant ainsi un

Partager

Autres classes

Nos partenaires : Comprendrechoisir