Cmescours.fr | cours gratuit : Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale : Fiche de révision

Terminale L > Histoire > La France de 1945 à nos jours : bilan et mémoires de la Seconde Guerre Mondiale

Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale : Fiche de révision

I. La France et les Français en 1945

La France sort de la Seconde Guerre mondiale profondément traumatisée.

  • Les pertes humaines sont élevées (650 000 morts) et, pour la première fois, des civils ont été touchés en grand nombre.
  • Les infrastructures sont dévastées et l'économie subit une grave crise, avec une baisse de la production et la montée en flèche de l'inflation.
  • Le traumatisme moral est également lourd : les Français découvrent avec incrédulité les horreurs des camps de concentration, et chacun tente d'oublier la collaboration du pays avec le Reich.

Dates & chiffres à retenir :

  • La guerre a fait 650 000 morts, dont plus de civils que de soldats.
  • Sur 40 000 km de lignes de chemin de fer, seuls 18 000 fonctionnent encore.
  • L'indice général de production industrielle tombe à 29, contre 100 en 1929.
  • 1944 : Début de l’Épuration, officielle et officieuse.

II. Les mémoires officielles

Les gaullistes, les résistants et les communistes vont instaurer des mémoires officielles de la guerre.

  • La mémoire gaulliste tente de rassembler un peuple divisé en instaurant le mythe d'une population majoritairement résistante.
  • La mémoire communiste vante le combat des Français contre le régime de Vichy.

D'autres mémoires sont volontairement occultées : les soldats, les prisonniers de guerre et les déportés rappellent la défaite cuisante du pays et sont volontairement oubliés.

Dates & chiffres à retenir :

19 décembre 1964 : Les cendres de Jean Moulin entrent au Panthéon.

III. Les nouveaux enjeux de mémoire

Dès 1969, le cinéma porte un nouveau regard sur ces "années noires" et des travaux universitaires permettent rétablir la vérité quand au rôle de la collaboration française et son implication dans les déportations juives.

Les grands procès pour crimes contre l'humanité réveillent les mauvais souvenirs et les traumatismes.

Dates & chiffres à retenir :

  • 1987 : Procès de Klaus Barbie.
  • 16 juillet 1995 : Le président Jacques Chirac reconnaît la responsabilité de la France dans les crimes commis par le régime de Vichy.
  • 1997-1998 : Procès de Maurice Papon.

Haut de la page

Fiches de révisions dans la même matière

Haut de la page

Soutien personalisé

Identification

M'enregistrer

Infos fiche de révision

Fiche écrite en France

Publiée en : 2012

Cours associés :

Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

A l'inverse de la Première Guerre mondiale, qui avait laissé un sentiment de victoire patriotique, la Seconde Guerre ébranle les consciences et multiplie les mémoires qui ne cessent, aujourd'hui encore, de s'affronter. I. La France et les Français en

Partager

Autres classes

Nos partenaires : Comprendrechoisir