Terminale L > Philosophie > Le sujet : L’existence et le temps

L'existance et le temps : fiche de révision

I. Le temps objectif et subjectif

  • Le temps est insaisissable par l'esprit humain, de même que l'éternité. L'homme a du créer des repères de temps, en le mesurant en années, en jours, en secondes...
  • Le temps est à la fois objectif : il passe pour tout le monde, il est irréversible ; et subjectif : c'est notre perception qui nous dit qu'il y a un passé et un avenir, mais seul le présent est vraiment là. Le temps est une construction mentale.
  • Il faut faire la différence entre le temps, mesurable objectivement, et la durée, propre à chaque individu en fonction de sa perception : les choses les plus pénibles à faire nous paraissent souvent plus longues que celles qui nous plaisent.

A retenir :

  • « Qu'est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais. Si quelqu'un pose la question et que je veuille l'expliquer, je ne sais plus. » Augustin, Confessions (vers 400).
  • « Il serait sans doute plus correct de dire : « Il y a trois temps : le présent du passé, le présent du présent et le présent du futur » […] le présent du passé, c'est la mémoire ; le présent du présent, c'est la vision directe ; le présent du futur, c'est l'attente. » Augustin, Confessions (354-430).
  • « Tous les phénomènes en général, c'est-à-dire tous les objets des sens, sont dans le temps et se trouvent soumis de façon nécessaires à des rapports temporels ». Emmanuel Kant, Critique de la raison pure (1781).

II. L'échéance de la mort

Prendre conscience de notre existence, c'est prendre conscience de notre place dans le temps, c'est-à-dire de notre finitude. Nous allons mourir, c'est inéluctable.

Ce constat peut nous amener à vivre pleinement notre vie en sachant profiter du présent, ou à l'inverse, pour fuir l'angoisse de notre propre mort, de fuir dans le futur ou le passé.

A retenir :

« Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais. » Blaise Pascal, Pensées (1670).

Haut de la page

Fiches de révisions dans la même matière

Haut de la page

Soutien personalisé

Identification

M'enregistrer

Infos fiche de révision

Fiche écrite en France

Publiée en : 2012

Cours associés :

L'existance et le temps

I. Essais de définition A. Le temps est insaisissable « Qu'est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais. Si quelqu'un pose la question et que je veuille l'expliquer, je ne sais plus. » Augustin, Confessions (vers 400). Cette c

Partager

Autres classes

Nos partenaires : Comprendrechoisir